De l’eau en bouteille danger pour la santé ?

Pour garder une santé de fer la nutritionniste Hélène Baribeau conseillerait de boire entre 1,5 et 2L d’eau par jour. Faut il privilégier une eau en bouteille ou l'eau du robinet serait elle suffisante ? " Les Français sont les troisièmes plus gros consommateur d'eau dans le monde avec en moyenne pour l'année 2006 de plus de 142 litres d’eau minérale naturelle consommée.Les Italiens sont en deuxième place après les Espagnols qui sont les premiers consommateurs d’eau minérale naturelle d'Europe et du monde. " Données de la Chambre Syndicale des Eaux Minérales.

Reportage : L’or en bouteille

(Vous pourrez cliquer sur les miniatures afin voir la suite en fin de la vidéo)

Cristaline en 2006 diffuse une campagne publicitaire qui déclenche une polémique qu'une marque d'eau en bouteille n'avait pas provoqué à ce jour: « Qui prétend que l’eau du robinet a toujours bon goût ne doit pas en boire souvent ! » ou « Je ne bois pas l’eau que j’utilise » (voir les publicité suivantes). De nombreuses critiques s'en sont suivies et la marque a plus ou moins été incriminée d'essayer d'effrayer les consommateurs sur la qualité de l'eau. L'eau reste pourtant en France la denrée la plus controlé et le serait même d'avantage que de nombreuses eaux en bouteilles. 

publicité cristaline

Nous allons maintenant analyser les principaux freins liés à la consommation d'eaux en bouteilles qui sont le coût et l’impact environnemental. La question ultime sera de déterminer si l’eau en bouteille est vraiment bénéfique pour Sa santé.

Le prix

Elle est bien plus cher que l'eau de nos robinets. On peut estimer que boire de l'eau du robinet coûterait entre 200 et 300 fois moins cher que l'utilisation des bouteilles (estimation personnelle, du fait qu'en fonction des marques, des régions ou des distributeurs les tarifs des bouteilles d'eau et à la sortie de nos robinets sont variables). Quand on analyse ces chiffres on ne peut pas s' empêcher de dire qu'il faut être riche pour ce payer ce luxe.

L’impact environnemental

D'après une étude Suisse « Eco bilan eaux potables – eaux minérales » du bureau expert en analyse de cycle de vie ESU-Services , l’eau du réseau est 1000 fois plus écologique que les eaux minérales (que ce soit en petites bouteille ou en gros conditionnement comme les bonbonnes) !

Rien ne vaut quelques images pour mieux comprendre :

bilan eau potable

De la source jusqu'au robinet, le cycle de vie de l’eau de consommation

bilan eau minerale

Source : De la source au verre, le cycle de vie de l’eau potable.

 

Incroyable quantité d’énergie et de déchets

« En 2004, la France a diffusée 11 milliards de litres d’eaux minérales naturelles,  6,6 milliards pour le marché français et 4,4 milliards pour l’export. La production a presque doublé en l'espace de dix ans. » nous informe l’ANSES.


Pour fabriquer et envoyer toutes ces bouteilles dans le monde l'energie fossile et non renouvelable est utilisée. D’importantes quantités de pétrole vont servir à fabriquer des bouteilles plastiques, matière première qu’il faudra acheminer à l’usine d’embouteillage, qui  consommera aussi de l’énergie pour la réalisation des contenants. L'eau ainsi conditionnée sera ensuite disséminée par train, bateau ou camion sans compter les kilomètres. Ecologiquement parlant, il est complètement fou de retrouver des eaux minérales Française comme Perrier, Evian Badoit et j'en passe au fin fonds de la Chine, du Mexique ou autres pays lointains !En bref la quantité de CO² polluante rejetée dans la nature par cette industries est scandaleuse !

La durée de vie de l'eau en bouteille

Une fois achetée et bue, elle n'est plus d'aucune utilité et son usage est très éphémère. Dans 88% des cas, les bouteilles terminent leur vie à la poubelle en quelques instants et vont gonfler nos tas d'ordures ménagères. D'après SDWF (Safe Drinking Water Foundation du Canada) très peu de bouteilles se retrouveront au tri sélectif pour recyclage ou incinération (libération de gaz fortement toxiques comme du chlore pour le PVC).

Pas vraiment biodégradable

Il faut savoir qu’une bouteille mets a peu près 1000 ans pour se désagréger ,on ne peut pas compter sur la nature pour faire plus vite !On va bien trop souvent retrouver ces bouteilles dans des décharges du Tiers Monde, enterrées ou à même le sol à la merci des vents et des courants qui les entraîneront dans l'océan. Ainsi à la mer, l'action du sel et du soleil sur le plastique va dégrader plus rapidement les bouteilles, mais ne nous réjouissons pas car les minuscules particules de plastiques seront avalées par de nombreux animaux. Toute la chaîne alimentaire va ainsi être touchée, d'une simple mouette à un pauvre dauphin dont l'absorption de ces déchets vont causer la mort mais aussi de nappes de plastiques visqueuses. « L’inquiétude grandit devant les montagnes de plastique qui s’accumulent dans l’environnement. Au point qu’il existe aujourd’hui un véritable océan de plastique »[1].

Maintenant que nous avons vu que boire de l'eau en bouteille n'est ni bon pour le porte monnaie et pas plus pour la santé de notre planète, y a t'il d'autres point intéressants pour la consommation d'eau en bouteille ?

Retentissements sur la santé

Les différentes formes de plastique.

bouteille plastique

PETE ou PET : Polyéthylène Téréphthalate

Bouteilles d’eau minérales, boissons gazeuses, jus de fruits…

 

bouteille en plastiqueHDPE : Polyéthylène de haute densité (Pehd)

Bouteilles de lait, bouchons de bouteille…

 

bouteille plastique polutionPVC ou V : Polychlorure de vinyle

Bouteilles d’eau minérale, de vin, de vinaigre, boites alimentaires, films alimentaires, flacons, solvants…

 

bouteilles en plastique recyclageLDPE : Polyéthylène basse densité

Films alimentaires, barquettes, flacons, sac de congélation…

 

le plastique des bouteillesPP : Polypropylène

Pots de yaourt, biberons, barquettes de beurre et de margarine…

 

Le plastique d'une bouteille

PS : Polystyrène

Pots de yaourt, couverts, assiettes et verres en plastique…

 

bouteille plastique

OTHER (Autre) : En général Polycarbonate

Biberons, gobelets plastiques rigides, récipients alimentaires, bouteilles (lait, ketchup, eau, etc.)…

 

Le problème des relargages plastiques

Les catégories 3, 6 et 7 doivent êtres évitées !

3) Le PVC est aussi bien estimé dangereux pour la santé que pour l’environnement. Il est composé de plomb, de cadmium, de phtalates et de DEHA.

Le DEHA (N,N-Diethylhydroxylamine), est un produit chimique probablement cancérigène (étude menée des animaux de laboratoire), et peut avoir des effets négatifs sur le foie, les reins, la rate et la formation osseuse [4] [5].

6) Le Polystyrène qui renferme du styrène est estimé comme toxique pour le cerveau et le système nerveux. On pourra constater des effets indésirables au niveau du foie, des reins, de l’estomac et des globules rouges.[2]

7) Les plastiques que nous venons de citer contiennent tous du Bisphénol A (BPA) reconnu comme perturbateur endocrinien. La chaleur ou liquides gras vont grandement favoriser le transfert du BPA contenu dans le plastique vers le contenant.

Pour ces raisons tous les plastiques ne sont pas anodins et qu’il faut faire attention pas seulement pour l'eau minérale mais aussi d’autres produits/aliments conditionnés avec du plastique. Il faut impérativement savoir à quel plastique vous avez à faire  et retrouver ainsi tous ces codes qui se situent généralement, sur le fond des bouteilles, récipiants, capuchons, couvercles etc.

On retrouve deux fois plus d’hormones dans l'eau en bouteille que dans l’eau du robinet

D'après la publication d'une étude de la revue Environmental Science and Pollution Research menée par deux chercheurs Allemands, seraient libérées dans l'eau par le plastique des hormones mâles et femelles (perturbateurs endocriniens). Même en faibles quantités ces hormones pourraient perturber les fonctions de reproduction chez les homme. Sur 20 emballages d’eaux minérales testées en Allemagne contenant du PET (Polyéthylène Téréphthalate) et sur de l’eau dans des récipiants en verre pour effectuer une comparaison. « Douze d’entre elles ont permis aux chercheurs de noter que dans l’eau en bouteille plastique, l'activité hormonale est deux fois plus élevée » [3]. L'industrie plastique a sans attendre précisée que cette étude ne prouvait en aucun cas un potentiel problème pour notre santé.

Nos conclusion sur l'eau en bouteille

Même si les eaux du robinet sont très inégales d’un territoire à un autre (l’eau est, dans les grandes agglomérations, bien plus contrôlée que dans les zones rurales qui ont en plus une eau plus contaminée par l’agriculture), nous voyons que consommer de l’eau en bouteille nuit au portefeuille,  à l’environnement, et « pourrait » nuire à la santé.

Pour connaitre la qualité de l’eau au robinet dans sa région : Résultat du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau

Par ailleurs, certaines alternatives existent :

– La carafe filtrante 

Les purificateurs d’eau.(filtres)

Cela dit, si vous continuez à boire de l’eau en bouteille nous vous conseillons de changer régulièrement de marque. En effet, certaines de ces eaux contiennent beaucoup de sels minéraux qui peuvent, en surdose, provoquer des troubles de la santé. Les eaux comme Volvic, Perrier et Evian, par exemple, ont des teneurs en minéraux plus faibles et conviennent plus à une consommation quotidienne.

Les études étant généralement ménées sur des animaux, il n’est souvent pas possible d’affirmer que tel ou tel produit soit réellement toxique. L’effet cocktail est souvent mentionné pour diverses substances que nous ingérons en faible quantité mais de façon répétée et continue. Personne ne peut dire à l’heure actuelle les conséquences que peuvent avoir, sur le long terme, toutes ces substances combinées. Nous sommes tous, autant que nous sommes, les cobayes de cette ère industrielle et chimique, et nous verrons dans quelques dizaines d’années les conséquences en terme de cancers et maladies. Nous conseillons encore une fois par prudence, au vu des doutes, le principe de précaution.

Principales références :

[1]. Science et Vie – Le plastique c’est fantastique

[2]. Smart Plastic Guide – Institute for agriculture and trade policy

[3]. Le Figaro – Faut-il bannir les bouteilles d’eau en plastique ?

[4]. Site internet du gouvernement canadien sur les substances chimiques (www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca)

[5]. Technical Fact Sheet on Di (2-éthylhexyle) adipate.

SDWF (Safe Drinking Water Foundation au Canada)

ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire)

Chambre Syndicale des Eaux Minérales

ESU-Services (bureau expert en analyse de cycle de vie)

De la source au verre, le cycle de vie de l’eau potable

Fiche technique – Du plastique à la bouteille et le plastique des bouteilles (CEREMAP : Centre d’Etudes sur le Recyclage des Matières plastiques).

Posté le 25/09/2016 L'eau de consommation 4 2967

4 Commentaires

  • Elisa

    Elisa 19/07/2018 Réponse

    Bonjour, j'ai envie de remplacer ma carafe filtrante, que me conseillez vous ?
    • Fred

      Fred 19/07/2018 Réponse

      Bonjour, nous proposons 2 filtres qui vous permettrons définitivement d'oublier vos bouteilles plastiques et d'éviter les risques des carafes filtrantes. Vous trouverez plus de détails et d'explications sur les fiches produits. N'hésitez pas à vous inscrire pour accéder à votre messagerie Biopur habitat et obtenir plus de réponse personnalisées à vos questions.
      Cordialement
  • Joel

    Joel 12/10/2016 Réponse

    Article intéressant, j'ai pris le temps de regarder les vidéos et c'est assez instructif.
    A quelle fréquence comptez vous publier des articles ?
    • Biopur habitat

      Biopur habitat 12/10/2016 Réponse

      Bonjour et merci pour votre intervention, nous allons essayer de publier 2 articles par mois au moins.
      N’hésitez pas à vous enregistrer pour recevoir la newsletter.
      Cordialement

Laisser un commentaireLaisser une réponse

Catégories blog

Derniers commentaires

Recherche de blogs

Articles connexes

Suivant

Pas de produits

A determiner Expédition
0,00 € Total

Commander